La réponse de la MAA

Le chef de la MAA, le Colonel EM Pierre de Goumoëns, a répondu à notre lettre ouverte. Veuillez trouver ci-après sa réponse sincère avec des excuses. Nous le remercions et espérons que les manœuvres d’interception resteront rares.

 

Cher membre de l'AOPA

 

Dans sa lettre aux pilotes en Suisse, le MAA a rassemblé des informations sur les procédures d'interception des Forces aériennes suisses, qui sont définies et décrites dans l'AIP Suisse. L'objectif est de disposer rapidement de ces procédures d'interception et d'utiliser la fiche d'information comme aide-mémoire. Le MAA n'a en aucun cas voulu laisser entendre aux pilotes que ces procédures n'étaient pas connues. Il s'agit plutôt de disposer des informations dans une situation où la charge de travail est importante, afin de pouvoir réagir correctement si un jet militaire apparaît à quelques mètres de leur propre avion. Nous sommes conscients que la formation dans tous les domaines est bien fondée et consciencieuse. Nous voudrions nous excuser sincèrement pour la malheureuse formulation de la première phrase.

 

Par conséquent, veuillez considérer ce dépliant comme un rappel pour ces moments qui augmentent votre propre sécurité et celle du vol en général. Nous vous remercions pour votre coopération très appréciée en faveur d'un espace aérien sûr en Suisse

 

Bien à vous

 

Colonel EM Pierre de Goumoëns

Chef MAA